• Accueil
  • > Entretien annuel d’évaluation

Entretien annuel d’évaluation

Posté par focordier le 10 février 2018

Pendant mon entretien annuel d’évaluation, puis-je demander une augmentation de salaire ?

Oui, rien n’interdit de demander une augmentation de salaire à n’importe quel moment de l’année, y compris lors de l’entretien d’évaluation annuel.

Le principe

En matière d’augmentation de salaire, les négociations sont libres : elles peuvent avoir lieu à n’importe quel moment de l’année et la fixation des salaire est libre (sous respect de certains minima légaux et conventionnels). Juridiquement, une augmentation de salaire peut être demandée à n’importe quel moment de l’année, même si certaines périodes sont, en pratique, plus propices que d’autres. Par exemple, (re)négocier son salaire peu après son embauche n’est pas souhaitable (car le salarié a déjà négocié son salaire lors de l’embauche et l’a accepté).

A l’inverse, l’entretien d’appréciation, qui se déroule le plus souvent au moins de décembre et qui est organisé dans de nombreuses entreprises est un bon moment pour négocier une hausse de sa rémunération avec son employeur. En effet, lors de cette entrevue, le salarié dresse le bilan de l’année écoulée et fait le point sur ses principales réussites, de quoi se mettre en bonne condition pour négocier un salaire plus élevé.

L’entretien revient également sur les difficultés que le salarié a rencontrées au cours de l’année et sur ses points faibles. Il convient donc de rester objectif sur le montant de la demande, qui doit être adapté à la réalité et ne pas être trop gourmand.

Pour aller plus loin

Même si l’entretien annuel d’évaluation peut être l’occasion de demander une augmentation de salaire, cela ne doit pas être le but premier de cet entretien.

Moment propice de dialogue et d’échange entre le salarié et l’employeur, ce tête-à-tête permet d’abord de faire le bilan de l’année écoulée et de déterminer les objectifs de l’année suivante.

Pour réussir l’entretien annuel, le salarié doit nécessairement le préparer en amont et s’autoévaluer de manière objective :

  • établir le bilan de l’année qui s’achève : faire la liste des projets menés à terme au cours de l’année, des idées qui ont été retenues et qui ont abouties, mais aussi des difficultés rencontrées (difficulté d’organisation par exemple, échec sur un dossier) ;

  • lister ses points forts (efficacité et maîtrise d’une tâche) mais aussi ses points faibles afin de fixer des axes de progression pour l’année suivante ;

  • déterminer ses envies d’évolution et son projet professionnel à court et moyen terme ;

  • identifier les éventuels besoins de formation.

Tous ces éléments permettent au salarié de remplir la grille d’évaluation qui lui est remise par l’employeur avant le rendez-vous.

Au cours de l’entretien, positive attitude et ouverture au dialogue sont de mise !

Souce Juritravail

 

Laisser un commentaire

 

TE HOA NO TE PORINETIA |
Association "Pourquoi Pas" |
LA CRINIERE de KOUMAC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirs
| CSF MEINAU - confédération ...
| château de l'Isle